Randonnée : Les méthodes pour avoir de l’eau potable

0 Comments

Si vous voulez éviter de transporter des litres d’eau, la solution est de prendre l’eau dans les sources ou les fontaines. Mais vous ne pouvez pas tout de suite boire ces eaux. Il faut bien évidemment les purifier à l’aide de quelques méthodes que l’on va découvrir dans cette petite rubrique.

La désinfection chimique

Pour purifier l’eau lors d’une randonnée, vous pouvez utiliser des comprimés purifiants. L’avantage est qu’ils sont faciles à utiliser et à transporter. Pour ce faire, prenez de l’eau dans votre gourde et mettez un comprimé dedans. Après seulement quelques minutes, vous aurez de l’eau potable. Toutefois, cette technique de purification ne marche qu’avec de l’eau claire. Pour l’eau trouble, vous devez au préalable la filtrer à l’aide d’une serviette ou d’un filtre à café. Une fois que c’est filtré, vous pouvez jeter du comprimé purifiant dans la gourde. Et il faut attendre 30 minutes pour que les bactéries et les virus s’éliminent et 2 heures pour les amibes et certains parasites.

La microfiltration

Pour cette méthode, il est question ici d’utiliser une paille ou une bouteille filtrante. Le tamis doit avoir des pores suffisamment fins pour stopper les micro-organismes. Sur le marché, vous pouvez opter pour le lifestraw, puisque c’est le filtre le plus fin avec 0,01 micron. L’idéal est de privilégier un filtre de type ultrafiltration au lieu d’une filtration de type céramique. Par rapport aux comprimés de purification, les pailles filtrantes ont l’avantage de filtrer des eaux troubles et des composés volatils (sable, poussières…).

L’ébullition

Le moyen le plus facile pour purifier l’eau lors d’une randonnée est de faire bouillir l’eau. Pour cela, vous devez emporter le matériel nécessaire. Selon les autorités de santé, les micro-organismes pathogènes (parasites, virus…) sont tués au bout de 5 minutes d’ébullition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *